Tempête sur la dune du Pyla !

0 Partages
0
0
0
0

Tout doucement, je reprends mon rythme…

Une semaine de folie, de belles rencontres, des clientes adorables…

Comment ne pas être de bonne humeur ?

C’est chouette la reprise en fait !

J’avais l’habitude de vous proposer une balade le dimanche.

Voici la première de la nouvelle saison.

Elle remonte à vendredi dernier, fin des vacances, avant de se quitter pour quelques mois, pourquoi pas un dîner dans mon “spot” préféré !

Direction la C(O)orniche au Pyla.

Oui, mais voilà, la météo n’en a pas décidé de même, avis de tempête…

Clin d’oeil à la belle Faustine qui fêtait son anniversaire de mariage le lendemain au même endroit, je vous laisse admirer ses photos (ici)

le-bassin-ete-2011 1958

Admirez la couleur du ciel !

le-bassin-ete-2011 1965

Il n’est que 19 heures, le ciel est gris, le vent souffle tellement que les arbres sont couchés par le vent venant de la mer.

 

Personne, sur la terrasse, je me demande bien pourquoi, la semaine précédente les tables, les assiettes ont volé d’un coup, même les lourds parasols se sont envolés !

Arthur pourrait vous en parler!

Ce dernier malgré son poids a décollé en tentant d’en retenir un, fort heureusement, un gentil client lui a prêté main forte.

le-bassin-ete-2011 1963

Au fond le bar, lourds rideaux de fer fermés.

Pas de vue sur le coucher de soleil ce soir !

le-bassin-ete-2011 1956

Le banc de l’écailler, cela ne vous donne pas faim ? Moi si !

le-bassin-ete-2011 1968

Camp retranché derrière les rideaux,  pour un “apéro” en famille.

le-bassin-ete-2011 1969

Nathalie, n’a pas hésité à enfiler sa veste en cashmere “les petites”

Et oui, il faisait froid.

le-bassin-ete-2011 1957

Impressionnant non ?

le-bassin-ete-2011 1959

La piscine, a la même belle couleur, gris vert que le bassin

le-bassin-ete-2011 1966

Direction la salle intérieure.

le-bassin-ete-2011 1976

Gros plan sur la déco, très kitsch

le-bassin-ete-2011 1975

le-bassin-ete-2011 1979

le-bassin-ete-2011 1973

Après le vent la pluie, pratiquement de la grêle

le-bassin-ete-2011 1985

Imaginez le bruit …

Je termine cet article, en vous présentant bébé chat, prénommé Moïse.

Âgé de trois semaines, abandonné dans un jardin juste à côté de la villa, totalement déshydraté, la peau collée sur le dos.

Nous l’avons accueilli, recueilli, accompagné chez le vétérinaire, soigné, choyé et aimé..

Il n’a malheureusement pas survécu, pauvre petit bout…

le-bassin-ete-2011 1996

Je tiens à remercier la vétérinaire de la Place Pey-Berland à Bordeaux Madame Cristina Escudero, qui lui a prodigué des soins intensifs durant plus de 24 heures.

le-bassin-ete-2011 2001

C’était une véritable bête à calins…

A demain…

0 Partages
34 commentaires
  1. Tes photos rendent bien compte de la force du vent !!! Vous avez dù êtres drôlement impressionnés quand même !!!!

    Quant à Moïse, j’imagine comme ça doit être dur pour toi car on s’attache si vite à ces petites boules de poils … c’est cruel !

  2. Impressionnantes les photos…la première est magnifique!

    Le temps déchaîné n’a pas gâché votre soirée…vous êtes restés stoïques!

    Toute mignonne cette petite boule de poil…elle n’a pas eu de chance, mais vous aurez tous essayé…triste.

    1. Triste, devant la cruauté des gens, ceux qui abandonnent des petites bêtes pour ne pas se casser la tête !!!

      Stoïque, oui, tu sais je suis née sur le Bassin, cela arrive très souvent, la seule fois ou j’ai eu vraiment peur, j’étais en bateau, il y a des années de cela. Du reste il y avait eu des morts.

      A l’interieur nous étions à l’abri…

      Bises Isa

       

  3. Oh pauvre petit père! Quelle honte cet abandon, je suis triste…

     

    Belles photos du Pyla sinon, cela fait peur à voir… Bon dimnache belle Sylvie!

     

    A bientôt,

     

    Elsa

  4. bises sylvie, trop mal au coeur….pauvre petit chat!ça me fait beaucoup de peine de voir ça…moi qui suis une “maman chats” et oui j’en ai 5!!!

    1. j’ai lu ça sur HC bravo ma belle

      J’ai toujours mal au coeur… Je sais je ne l’ai gardé qu’une semaine… Je n’ai toujours pas rangé ses affaires depuis mardi… 

      Merci Poppy

      Gros bisous

  5. Blonde et charmante vous êtes, et je vous apprécie ainsi.

     

    Nylon-Volupte.com est une source sans fin de récits, de billets d’humeur sur les féminités, avec un fil rouge, du moins une couture comme symbole du glamour avec le musée du bas nylon.

    Nylon-Mode.com est un blog et un portail (avec vocation commerciale affichée) pour servir de point de référence pour l’accessoire mode de vos jambes, pour avoir toutes les tendances et actualités des marques françaises et internationales des BAS-COLLANTS-LEGGINGS. Parfois un peu de mode, de lingerie et des chaussures et même des sacs. Mais toujours avec le même respect de la mode féminine, et sur un secteur vide d’informations.

     

    Votre avis de femme, blonde aussi, m’intéresse, même par email en off.

    Nylonement

     

  6. Vous m’avez fait rêver de pluie car j’ai eu chaud ces derniers jours.

     

    Et rêver encore avec ce petit chat car nous avons décidé de prendre un voire deux boules de poils avec nous pour des câlins et un ronron sur mon bureau.

    1. Il était vraiment craquant, j’ai mis pratiquement une semaine à vous en parler… Reste des dizaines de photos.

      Savez vous que je viens de découvrir votre second blog, blonde je suis !

      Mille bises très cher

  7. Ohhhh, pauvre petit chat, mais vous avez tout fait pour le sauver, c’est le principal. C’est triste quand même. Quand à la tempête dont tu parles, non, je n’étais pas sur la côte à ce moment là, mais j’ai connu celle de la semaine précédente. j’étais à Biscarrosse, sur un restaurant de la dune, quand le vent à tourné de 180 degrès en moins d’une seconde. Grèle et compagnie nous ont plombés la soirée… Faudra qu’on aille y boire un verre ensemble à cette merveilleuse Co(o)rniche 🙂

    1. Coucou toi, j’ai pensé à toi en écivant cet article, tu y étais le lendemain pour ton anniversaire de mariage. Arthur a décollé la semaine précédente… Ils avaient anticipé le coup de vent cette fois …

      Tu sais que j’ai eu beaucoup de mal a accepté l’injustice de la perte de ce pauvre bb, les gens sont vraiment des brutes ! Balancer une bête, je n’en reviens pas !

      Je serai ravie de partager un verre avec toi, non avec vous quand tu veux bella.

      Gros bisous

      J’ajoute un lien vers ton article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi