Les gazolines, Trophée Roses des sables 2011!

0 Partages
0
0
0
0

Aujourd’hui, un article totalement différent, bien loin de la mode et des paillettes et sequins.

Je voulais vous parler de femmes courageuses, de vraies battantes qui viennent de terminer une course incroyable

Le trophée Roses des sables et plus particulièrement de l’équipe des Gazolines, leur blog (ici)

Caroline a accepté de répondre à mes questions

Je tiens également à lui souhaiter un excellent anniversaire…

Enfin moi: Parle nous un peu de toi?

Caroline: Parler de moi, ce n’est pas ce que je préfère…

Je peux dire que je suis quelqu’un de sensible aux problèmes et douleurs que les gens ressentent dans le monde.

J’aime aider, j’ai besoin de vivre dans l’action, voire dans l’urgence, pour bien vivre!

roses-des-sables 0398

Enfin moi: Tu viens de réaliser ta deuxième participation au rallye des gazelles, peux tu nous en dire davantage?

Caroline: J’ai participé au “Trophée Roses des Sables” pour la deuxième fois, car j’aime la compétition, les rencontres.

Egalement car j’ai une passion pour le Maroc.

Cela fait maintenant 25 ans que j’y vais et je ne me lasse pas des paysages, de la cuisine, de la culture.

roses-des-sables 0412

Enfin moi: Qu’elles sont tes motivations?

Caroline: Je suis motivée par la compétition, l’envie de faire toujours mieux; Mais aussi par le plaisir d’amener de l’humanitaire.

L’an passé j’avais porté 300 kilos de dons, cette année 450!!!

Crois moi, acheminer n’est pas simple!

J’ai aussi, le plaisir et parfois la tristesse de parrainer depuis 2 ans une petite fille de 8 ans Soukayna, handicapée physique et moteur pour qu’elle se fasse soigner tout le long de l’année.

301081 2386145503622 1550319280 32500183 820990221 n

Voiture chargée non? Que des dons….

301081 2386145543623 1550319280 32500184 207684738 n

311632_2289286922218_1550319280_32422525_6941358_n.jpeg

Enfin moi: Que t’a apporté cette compétition?

Caroline: J’ai appris à vivre en communauté de filles, ce qui est fort agréable.

Je pensais que nous allions nous chamailler et il s’est produit tout le contraire.

Nous sommes comme si nous avions toujours 15 ans, tout en soutenant une cause très importante!

313254 10150416918256072 633011071 10563869 1360136894 n

Enfin moi: Je sais que tu es partie voiture chargée de nombreux dons, comment sont-ils distribués?

Caroline: Les dons sont distribués par les “Enfants du désert“.

Ils organisent sur place les choses.

Nous ne faisons que les acheminer au sud du Maroc.

roses-des-sables 0372

Enfin moi: Cette course s’inscrit-elle dans une démarche de partage?

Caroline: Le partage, c’est cette course!!!

Partage des dons portés pour les enfants.

Partage des problèmes sur pistes.

Partages des peines et des joies.

Partage des apéros, de la nourriture….

DE TOUT!

310287 2619432927346 1300852766 33205402 1388279695 n

Enfin moi: C’est également un exploit physique, n’est-ce pas trop dur?

Caroline: Physiquement, je mentirais en disant que c’est un exploit.

C’est dur, mais la motivation aide beaucoup…

315095 2431473716799 1550319280 32535606 1431758034 n

248714_1992290937504_1550319280_32101126_5198796_n.jpeg

Caroline à droite et sa coéquipière

Enfin moi: Peux tu nous donner des détails sur son déroulement?

Caroline: Nous nous retrouvons toute à Ciboure dans le 64 le jeudi matin afin de faire les contrôles techniques et administratifs

Puis c’est la longue descente de l’Espagne 1350 kilomètres, mais comme nous ne cessons de parler, le temps passe vite!

Ensuite nous traversons à Gibraltar, direction le sud du Maroc pour notre premier bivouac ou nous débarquons nos dons.

Durant six jours, nous allons parcourir toutes les étapes, avec pour seules indications, des caps et des distances.

A nous, de pas de nous perdre et de faire le moins de kilomètres possible.

Bien sûr, en cas de problèmes, nous avons nos balises que nous pouvons déclencher en cas de problèmes.

Nous finissons la course vendredi soir.

Nous faisons une grosse fête le samedi après la remise des prix, cela avant de nous séparer en larmes le dimanche matin…

313174 2400077571915 1550319280 32510470 214944728 n

Enfin moi: Parle nous des personnes qui t’ont aidé?

Caroline: L’an passé Pascale et Stéphanie qui gagnaient pour la seconde fois, elles sont arrivés seconde cette année, m’ont donné beaucoup de conseils.

Il y a eu également Lucie une Québécoise qui a fait un détour pour me tracter et tant d’autres…

297537 2431484677073 1550319280 32535610 1715871385 n

Enfin moi: ong> Une nouvelle participation l’an prochain?

Caroline: Je pense effectivement repartir l’an prochain pour l’humanitaire, la course, faire mieux que 15eme.

Pour cet extraordinaire union que nous formons.

roses-des-sables 0380

Enfin moi: Ce blog parle de mode, quels sont les vêtements que tu affectionnes?

Caroline: Ma garde-robe est plutôt décontractée.

Non pas parce que je n’aime pas les choses sophistiquées, mais plus parce que je privilégie mon confort.

Cependant, je reste dans des marques à la mode comme “Comptoir de cotonniers”, “Sud Express” etc…

roses-des-sables 0368

Enfin moi: Quel est ton style?

Caroline: Mon style, décontracté, mais pas négligé et toujours une pointe féminine.

Un vêtement, un parfum, une  paire de boucles d’oreilles.

Ah oui, je ne sors jamais sans un peu de maquillage

(Je n’ai jamais vu Caro sans son trait d’eye liner…)

297537 2431484877078 1550319280 32535613 382389420 n

Enfin moi: Une belle femme pour toi?

Caroline: Une belle femme, c’est une femme qui en jette en passant dans la rue, qui dégage quelque chose.

je sais, c’est une explication un peu flou.

Après, il y a les belles filles aux grands, grands sourires agréable à regarder, mais qui sont souvent communes!

J’aime les femmes bien habillées, je pense dans le coup, mais pas trop extravagant…

Quoique… dès fois…

Une femme qui ne s’habille pas comme une gamine, qui sait rester dans son âge sans faire vieux!

Dur, dur à décrire.

301081 2386145423620 1550319280 32500182 1908935684 nEnfin moi: Et un homme?

Caroline: Un homme peut être beau en décontracté, j’aime bien pour eux “NAPAPJIRI” et “MURPHY and ME”.

Mais également, très beau en costume classique.

C’est en ce qui concerne les chaussures que j’ai un peu de mal…

roses-des-sables 0359

Enfin moi: Un lieu?

Caroline: Le Maroc, j’adore ses paysages, la médina à Fés, la place Jemaa El Fna à Marrakech, les Oudayas et le grand mausolée de Rabat, la grande mosquée de Casablanca, la vallée du Drâa et celle des Roses

Capture-d-ecran-2011-10-26-a-20.46.12.png

Enfin moi: Le moteur de ta vie?

Caroline: Le moteur de ma vie:

Banal, mon fils et mon mari…

Leur plaire, ne rien faire sans leur demander leur avis, ma façon de m’habiller, de me coiffer où autre…

Aimer, se savoir aimer est pour moi le plus important..

Voilà j’ai tout dit…

Caroline

74324_1654236286349_1550319280_31549488_3291454_n.jpeg

 Caroline est ma petite soeur, elle vit sur le bassin à Arcachon précisément.
Elle travaille avec son mari, Philippe Vacheron  Cabinet Vacheron (ici), architecte de renom…

Vous l’avez compris, je suis très fière d’elle…

A demain..

0 Partages
46 commentaires
  1. Merci à tous et toutes pour vos commentaires qui me vont droit au cœur !!!

    allez les filles venez nous rejoindre, vous ne le regretterez pas !!!

    je suis sûre que Sylvie vous concoctera la tenue idéale de la Baroudeuse.


  2. Magnifique initiative ! Je suis toujours admirative du travail réalisé et de la volonté que réunissent certaines personnes ^^ Merci à toi de nous en parler et de partager cela avec nous ^^ Bisous !

  3. Et tu peux être très fière d’elle, une vrai gazelle, tu as bien fait de parler de ce rallye. J’aime beaucoup les suivre comme je peux. Bravo à ta soeur et à toutes de belles femmes. Bises à toi ma belle

  4. Juste bravo!

    Bravo pour la démarche vers les autres, bravo pour le courage !

    Bravo pour la philosophie de vie, pour les ” importants”!

    Sylvie et Caroline…belle ” fratrie”…” sororité”…il manque peut être un mot!

    Bravo aux deux soeurs!

  5. Crazy! C’est excellent de faire ce trophée! Tiens d’ailleurs je vais monter une équipe dès que j’ai mon permis, je sens que la mécanique, le soleil, le sable, la voiture ultra-chargée c’est pour moi. ça m’impressionne beaucoup. D’autant plus que je n’arrive pas à imaginer la dose d’efforts que doit demander cette course. ça me paraît surréaliste. J’ai des images d’aviatrices, de reines du désert et d’aventurières d’autrefois qui se superposent à ton article. Bravo Caroline, je suis pleine d’admiration!

    1. Qui sait, elle aura peut être besoin d’une équipière l’an prochain…

      Tu sais que c’est très dur de conduire dans le sable, comme changer les pneus du 4X4…. 

      Sourire…

      merci belle Eudoxie, je suis comme toi face à cet exploit…

      Gros bisous

  6. Trop mignon cette interview fraternel! Une belle dame,touchante même!

    Pleins de réussite a elle!

    De gros bisous ma belle et bravo pour cette itv fort intérressnte!

    Lune

  7. effectivement maintenant que tu dis que c’est ta soeur, je vois un petit air de ressemblance…merci pour cet interview differente de ce que tu fais d’habitude !

    par contre je me demande si il n y a pas une petite erreur sur les kms pour la descente de l’espagne ? je l’ai moi-même faite n voiture et 13450 ça me semble beaucoup nan ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi