PARIS, FIAC édition 2015 !

0 Partages
0
0
0
0

Pour une fois que j’ai la chance  d’être à Paris durant la

Foire Internationale de l’Art Contemporain

Cette année, plus que nulle autre puisque c’est sous la

voûte magnifique du Grand Palais que cela se déroulait.

Trois petits jours pour découvrir des centaines d’artistes et de galeristes.

J’avoue que la balade est un peu onéreuse, 35€ l’entrée !

L’explication se trouve sans doute dans le montant des assurances (monstrueuses onéreuses) dont les organisateurs doivent s’acquitter.

Tout commence par la traversée de ce magnifique Pont Alexandre III

Pont Alexandre III

33 artistes exposés leurs oeuvres.

Je vous avoue qu’avec la foule dense qui fourmillait dans les allées, je n’ai pas pris le temps de noter leurs noms…

Oop’s !

FIAC 2015

FIAC 2015

L’oeuvre principale pour moi reste la verrière de ce

Palais construit pour l’exposition universelle de 1900

Suivez le lien, vous découvrirez ainsi toute son histoire !

GRAND PALAIS

Reconnaissez-vous cet artiste ?

Barry Flanagan

Son lapin géant orne les jardins de Smith Haut lafitte

GRAND PALAIS

FIAC 2015

FIAC 2015

FIAC 2015

 FIAC 2015

FIAC 2015

FIAC 2015

 FIAC 2015

FIAC 2015

 FIAC 2015

Loin de moi l’envie ou même les connaissances pour commenter les oeuvres….

J’ai choisi les plus originales ou celles qui m’ont interpellé.

PETIT PALAIS

En face Le Petit Palais

FIAC 2015 HORS LES MURS

Direction Le Jardin des Tuileries pour la suite

Hors les Murs !

FIAC 2015 HORS LES MURS TUILERIES

A dimanche….

0 Partages
61 commentaires
  1. J’ai toujours été perplexe face à certaines œuvres contemporaines. Peut-être n’y suis-je pas assez initiée ou devrais-je rencontrer certains artistes contemporains pour mieux comprendre certaines choses ?

  2. On reste assez souvent faut l’avouer perplexe et on se dit que en plus ils sont appréciés et nous non si on se met à faire la même chose, va comprendre, mais bon certaines choses sont belles, et j’aime regarder tout ça, bisous

  3. Un article qui suscite bien des commentaires, à juste titre ! L’art contemporain, il faut peut-être le prendre avec de l’humour pour certaines oeuvres, parce qu’on a souvent l’impression que l’on se moque du spectateur ! Et pourtant, nous sommes curieuses de nature et ouvertes à la création.
    Mais le Grand Palais reste toujours aussi magnifique, d’ailleurs…

  4. Jolies photos ! Certaines oeuvres sont marquantes, c’est vrai : mais j’estime encore (j’ai sûrement tord mais mon avis n’engage que moi) que l’art contemporain relève plus du “pop”, du “divertissement” que de “l’art” au sens propre du terme. Mais j’avoue que certaines créations valent le coup d’oeil !

  5. L’Art Moderne est une période, et non un style, qui a débuté dans les années 1870 et s’est achevée autour de 1950. L’ Art contemporain engloble toutes les oeuvres depuis l’après-guerre (1945). Donc nous pouvons bien parler d’Art contemporain à la FIAC

  6. La FIAC n’est plus ce qu’elle était … Je me souviens de sa première édition, prés de l’Opéra Bastille, se prolongeant sur les quais. J’avais adoré ! L’époque où on trouvait encore de petits artisans et artistes naissants auprès de qui, Raku et toiles étaient encore abordables. SNIF !

  7. « Mon ami Serge a acheté un tableau.
    C’est une toile d’environ un mètre soixante sur un mètre vingt, peinte en blanc. Le fond est blanc et si on cligne des yeux, on peut apercevoir de fins liserés blancs transversaux. »
    (…)
    MARC. Serge, tu n’as pas acheté ce tableau deux cent mille francs ?
    SERGE. Mais mon vieux, c’est le prix. C’est un ANTRIOS !
    MARC. Tu n’a pas acheté ce tableau deux cent mille francs !
    SERGE. J’étais sûr que tu passerais à côté.
    MARC. Tu as acheté cette merde deux cent mille francs ? ! (…)

    Moi, je suis perturbé mon vieux, je suis perturbé et je suis même blessé, si, si, de voir Serge, que j’aime, se laisser plumer par snobisme et ne plus avoir un gramme de discernement…”
    “Art” – Yasmina REZA
    Enfin, heureusement que le contenant vaut plus, bien plus, que le contenu… Sans compter la police d’assurance bien sûr.

    1. Le tableau entièrement blanc de la pièce “Art” de Yasmina Reza, c’est plutôt de l’Art Moderne : expressivité de l’artiste à travers le geste et la matière. L’Art Contemporain lui, retourne au discursif de l’Art Classique et est essentiellement métaphorique. L’artiste n’apparaît plus ( du moins ouvertement ) dans son oeuvre.
      Je sais que chez les galeristes, on préfère utiliser le calendrier pour qualifier Art Moderne et Art Contemporain, cela leur permet de vendre pour de l’Art Contemporain des œuvres qui du point de vue de l’historien de l’art n’en sont pas. L’Art Contemporain étant difficile à vendre au pékin moyen même riche pour décorer son appartement. Le problème est l’ambiguïté de cette appellation Art Contemporain, contemporain dans une certaine mesure de l’Art Moderne d’aujourd’hui ( par ex. Soulages… )

      1. “- A ton avis, Papa, c’est de quelle couleur, le doute ?
        – Blanc.
        – Et le remords ?
        – Jaune.
        – Et le regret ?
        – Gris, avec une nuance de bleu.
        – Et le silence ?
        – Va savoir…” – Trois carrés rouges sur fond noir de Tonino Benacquista.

  8. Hello Sylvie
    ( hello petitgris.. mais l’art moderne est très différent de l’art contemporain)
    Bref , je trouve que la cuvette de WC en guise de coupe de fruits c’est, c’est… comment dire
    et bien, c’est sans commentaires (rires).
    Ce qui est intéressant , serait de savoir ce pense l’artiste de son œuvre, qu’avait-il dans la tête à ce moment etc….
    Biiiiiiiiiises
    Domi

  9. J’ai hésité à m’y rendre et je ne regrette pas car la Fiac m’a souvent déçue …
    Je n’ai pourtant aucun a priori contre l’art moderne (j’ai adoré Out Of Fair la semaine dernière) mais là je trouve qu’ils abusent et foncent dans l’originalité à outrance… Mais bon le Grand Palais à lui tout seul vaut le déplacement …
    Bonne soirée !

  10. J’ai toujours autant de mal avec l’art dit moderne ! Je veux bien que certaines oeuvres soient originales mais de là à s’extasier et crier au génie . Quant à la cuvette des WC remplie de fruits je pense que dans la conjoncture actuelle c’est un scandale ! Je préfère regarder l’architecture du Grand Palais puis aller admirer les statues hors les murs ! Bonne soirée Sylvie bisous

    1. La cuvette wc qui contient les légumes, c’est une métaphore de la propagande de la consigne de précaution et de santé Publique du « mangez 5 fruits et légumes par jour », Je remarque cependant un loupé si je peux me permettre d’offenser ce certainement Grand Artiste ayant produit ce chef d’oeuvre : il a oublié de mettre des glands (de chêne bien sûr !)…

      1. Bien vu “Visiteuse”.
        Il y a d’autres références aussi qui soulignent ce que vous dites :
        – sur le plan de l’histoire de l’art, la cuvette de WC évoque la “Fontaine” (urinoir renversé) de Duchamp situant l’oeuvre dans la filiation de l’Art Contemporain “Ready Made” tandis que les fruits évoquent les innombrables natures mortes de fruits dans leur coupe de porcelaine de l’Art Moderne
        – sur le plan de l’émotion, il y a une collision entre l’objet de répulsion qu’est la cuvette de WC et les fruits très brillants et attirants : dans nos société consuméristes, nous avons tendance à effacer de notre conscience ce que deviennent nos déchets et cette oeuvre nous le rappelle : nous consommons des aliments mis en scène et produisons … de la merde ( pardon pour le gros mot )
        – il y a un jeu d’image, la porcelaine de la cuvette de WC remplaçant celle de la coupe de fruits
        Il est certain que c’est une oeuvre volontairement provocatrice et humoristique. J’ai éclaté d’un grand rire lorsque j’ai vu cette photo pour la première fois. J’aimerais savoir le nom de l’artiste. Si quelqu’un connait ? J’ai cherché en vain sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi