Apprendre à s’aimer !

1 Partages
1
0
0
0

Apprendre à s’aimer !

SYLVIE BLOG ENFIN MOI

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet qui me tient réellement à coeur.

L’acceptation de soi,  j’emploi même un terme plus fort: L’amour de soi.

Ici nous ne parlerons pas de nombrilisme ou d’égocentrisme !

De toute manière les personnes qui en sont atteintes/souffres n’ont besoin d’aucune aide extérieure….

Ils se débrouillent très bien tout seul….

Ainsi donc revenons au principal, mon métier de Conseil en image.

Avant tout c’est une passion pour moi et le principal, il repose sur la confiance, la bienveillance et le partage.

Apprendre à s'aimer
Apprendre à s’aimer !

1° Se regarder différemment:

Nous avons tous et toutes des défauts qui nous empoisonnent la vie, cela porte même un nom : Complexe(s)

Qu’il s’agisse d’une partie bien précise de notre corps, ventre, fesses, cuisses, genoux, bras, cou, nez, yeux, oreilles, cheveux….

Ou d’un “Je ne m’aime pas” d’une façon générale et globale.

Le problème et surtout sa solution reste là-même.

Je vous propose d’arrêtez de focaliser, regardez-vous comme vous le faites pour les autres de manière globale, en entier !

Vous n’êtes pas seulement un “vilain nez”, des “grosses cuisses” ou que sais-je encore…

Tout d’abord vous devez prendre conscience que nous voyons plus de vous que cette toute petite partie qui vous gâche la vie…

Souriez, parlez, bougez, vous verrez très vite que c’est ce que l’on retiendra de vous.

Conseils pour apprendre à s’aimer

2°Attirer l’oeil des autres sur ce que vous aimez de vous:

C’est ce que nous nommons dans le jargon du coaching en image le point de focalisation.

Il est bien inutile de vouloir cacher “vos défauts” au contraire vous attirez encore davantage l’oeil dessus…

Et si vous déplaciez le regard de vos interlocuteurs sur “vos qualités”, quelques exemples:

  • Une grosse broche sur le revers d’un gilet
  • Une boucle de ceinture sur votre ventre plat
  • Des broderies sur les poches de votre jeans
  • Un rouge à lèvres vif lorsque vos yeux sont cernés, plutôt que de faire de la sur épaisseur avec votre anti cerne

APPRENDRE A S AIMER

3° Portez vos couleurs de communication:

Notre peau, nos cheveux, nos yeux, nos lèvres,…

Notre carnation en son entier à une température chaude ou froide.

Chaudes ou dorées quelques exemples:
COULEURS CHAUDES ENFIN MOICOULEURS CHAUDES ENFIN MOI

Froides ou rosées quelques exemples:
COULEURS FROIDES ENFIN MOI

COULEURS FROIDES ENFIN MOI

Lorsque nous choisissons de porter des couleurs collées à notre carnation, il y a une harmonie totale entre nous, nos vêtements et accessoires:

  • C’est notre visage qui frappe en premier.

Si au contraire nous optons pour des couleurs opposées aux nôtres, il n’y a pas d’harmonie.

  • Le regard des autres se posent sur ce que nous portons et pas sur nous.

En fonction de cet élément, c’est à nous de jouer avec les couleurs en fonction de ce que nous voulons dire et que nous voulons montrer….

C’est à ça que sert la colorimétrie.

Vous souhaitez en savoir plus….

Agence Enfin moi

32, rue Vital carles

33000 Bordeaux

06.09.31.75.57 enfinmoibordeaux@gmail.com

A dimanche….

1 Partages
52 commentaires
  1. Merci Sylvie pour ce moment que j’ai énormément apprécié. Cela m’a redonné confiance en moi et c’est exactement ce dont j’avais besoin. Vos conseils sont précieux.
    Merci encore.
    À très bientôt.
    Fleur

  2. Merci Sylvie, la petite analyse psychologique du début , m’a fait réagir sur kelke chose de pertinent dont je ne pouvais me rendre compte par moi même !!
    Les petites idées de démarches professionnelles me donnent envie d’essayer !!
    Le look vestimentaire dont tu m’a parlé , me donne aussi très envie d’essayer !
    A suivre !
    On ressort de chez toi plein de bien être et des pulsions positives, en tout cas !
    Merci

  3. On doit tout faire pour s’aimer. On doit s’aimer tout simplement. Je prends tes conseils pour ma fille aînée qui a un gros soucis pour s’aimer et ça peut aussi m’aider avec mes petits défauts.

  4. Coucou ma douce! super ce post, très rafraichissant! j’ai beaucoup aimé tes conseils, je vais essayer d’attirer le regard des autres vers ce qui me plaît chez moi 😀 des bisous!

    1. Non, je l’exerce depuis 2008, mais ma route vers cette voie à débuter dés que j’ai commencé à travailler….
      Prêt à porter puis nutrition… Les deux m’ont conduit à regarder les choses avec plus de hauteur et de recul…
      Aider les autres à vivre avec ce qu’ils sont, que du bonheur pour moi
      Bisous Tania

  5. Beau post, très interessant. C’est vrai que quand tu trouves ta couleur, tu es bien et ca se ressent.On te regarde différemment. Mais il ya aussi les textures, le noir ne me va plus mais le noir brillant relève bien mon teint. Ton métier est fascinant et tu dois te ragaler chaque jour.
    Bises Sylvie

  6. Mes parents m’ont appris l’harmonie des couleurs, des belles choses, ne jamais se moquer du physique et naturellement les défauts que l’on a (certainement !!) disparaissent.
    Il faut s’accepter sans se comparer aux autres, une tenue ou coiffure qui va à la perfection à notre copine ne nous va pas forcement!!
    Quand je regarde ta colorimétrie je suis certainement carnation Chaude ou dorées, et le violet n’en fait pas parti pourtant c’est une couleur qui me va (en fait je suppose !!), et que je porte alors bon ou mauvais choix !!!! 🙂

    1. Ah je ne peux pas te dire comme ça, sans te voir.
      Dans chaque couleur il y a des nuances, petit indice lorsque tu portes du violet les gens te parlent de ta tenue ou de ton visage…
      exemple: que cette robe est jolie ou tu es rayonnante aujourd’hui ?
      Bisous Soizic et félicite tes parents pour leur excellente méthode d’éducation

  7. C’est un sujet que j’ai régulièrement avec mes clientes, problèmes de genou, de varices, de bras non ferme, de ventre, de poitrine…
    Je les accompagne pour choisir l’article dans lequel elle se sente bien si j’ai en rayon. Je ne force jamais.
    Pour la colorimétrie, je ne suis pas doué, j’arrive à voir cela une fois le vêtement porté.

  8. Completement d’accord, l’amour de soi est tellement important! Pas facile de ne pas focaliser sur nos petits complexes, pourtant ca fait tellement de bien de s’aimer 🙂

  9. CC Sylvie,

    Moi j’ai appris à m’aimer il y a peu je pense grâce au regard de mon amoureux, j’essaye de ne plus focaliser sur mes défaults, ça ne marche pas tout les jours mais ça va beaucoup mieux j’ai passé tellement d’années à me prendre la tête avec mes complexes idiots…
    Aimons nous nous sommes toutes différentes, nous sommes toutes belles,
    Bisous Sylvie

  10. Pour sûr que, si je prévois de venir (enfin) sur Bordeaux je prendrais rendez vous chez toi. Joli article, l’amour de soi est indispensable dans son rapport aux autres. Même si l’on ne l’a pas eu “au départ ” rien n’est perdu! Et ce type de conseils contribuent à se découvrir quel que soit l’âge. Merci Sylvie. Bises

  11. Je crois que c’est très difficile de s’aimer et cela passe par un travail psychologique sur soi. Effectivement il faut apprendre à s’aimer et surtout oublier tous les diktats de la mode qui nous montrent comme femme idéale une jeunette en taille 36 ! Le travail est long et difficile on y arrive peut être avec l’âge ! Belle journée

  12. Il n’est pas évident d’oublier ses “défauts”, parce que justement on ne voit que ça ! On a souvent une vision très critique de soi-même. Heureusement, comme c’est dit dans un commentaire, avec l’âge on arrive à relativiser, on s’est plus ou moins réconcilié avec son corps et on a réussi à trouver son style. D’ailleurs, les mères doivent faire attention à ne pas être trop dures avec leurs filles, assez fragiles dans l’adolescence. Bien au contraire, il faut les sortir du culte de la maigreur et de beauté et les laisser grandir normalement.
    Les conseils des spécialistes peuvent être tout à fait utiles pour s’affirmer.
    Vous faites un métier passionnant !

    1. Cela dépend des personnes, l’âge chez certains augmentent les complexes et les doutes
      Mais la majorité de mes clients ont la petite trentaine
      Je suis tellement d’accord pour les relations mère-fille
      L’anorexie est un trouble si grave, j’adresse celles qui en souffrent chez des spécialistes
      Merci de votre commentaire si constructif
      Bonne soirée mesdames

  13. Pas facile de faire abstraction de ses petits défauts qui nous complexent tant ! Les années passant, on leur accorde moins d’importance et on essaie en effet de s’accepter telle que l’on est, positivement.
    La colorimétrie est une science pas si simple. Des couleurs nous attirent, mais ne nous vont pas. Tu me mets un rouge à lèvres rouge vif, et je prends dix ans d’un coup ! Alors on avance à tâtons en s’essayant dans des couleurs. Tu serais d’une aide précieuse…

  14. Un très bel article Sylvie. Il est effectivement important de s’accepter bien que ce ne soit pas évident au quotidien… En tous les cas, je suis sure que tes clientes ont repris confiance en elles à ton contact et grâce à tes conseils ce qui est vraiment admirable. Bisous 🙂

  15. Je sais combien tu as raison ma Sylvie .
    D’autant que j’ai suivi des cours par correspondance.
    La colorimétrie reste une partie difficile à intégrer car souvent nuancée.
    Mais j’ai trouvé ma typologie .
    Ce qui ne m’empêche pas de focaliser quelques fois sur mes défauts.
    Mais je me soigne .
    Merci pour ce rappel.
    Bonne soirée.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi