Back to home
in Lifestyle

Cancer du sein et dépistage !

  • 18 septembre 2018
  • By Sylvie, Enfin moi
  • 86 Comments

Cancer du sein et dépistage !

CANCER DU SEIN ET DEPSITAGE

Aujourd’hui j’ai choisi de vous parler d’un sujet sérieux

Bien loin de la mode ou des bonnes adresses gourmandes Sans exagérer je dirais même qu’il s’agit d’une urgence vitale :

Le dépistage du cancer du sein

N’attendez pas de moi une leçon de morale.

Non, c’est plutôt une question de bon sens.

Pratiquement de l’intérêt commun.

Car malheureusement en 2018 le Cancer du sein reste la forme la plus mortelle chez la femme !

Il touche plus de 50 000 d’entre nous chaque année.

En 2015 il en a tué 11 913.

Oui ça fait peur !

Même si majoritairement celles qui en souffrent ont plus de 50 ans.

Il emporte encore des femmes dans la fleur de l’âge

Forcément au vu de ces statistiques alarmantes…

Lorsque l’Institut National du Cancer m’a proposé de rédiger un article de sensibilisation je n’ai pu que dire oui !

Cancer du sein et dépistage !

CANCER DU SEIN ET DEPISTAGE

En France, nous avons la grande chance de pouvoir être soignés.

Cette possibilité est offerte à chacun de nous, même aux plus démunis grâce à la CMU.

Mais avant de parler de soins, parlons de la prévention :

Car s’il est dépisté à un stade précoce la survie est de 99%…

Avouez que cela vaut la peine de passer une mammographie tous les 2 ans.

C’est le rythme que nous devrions toutes adopter à partir de 50 ans.

Bien sûr lorsqu’il n’y a pas de facteurs de risque autre que l’âge ou bien encore de symptômes alarmants.

(Votre gynécologue saura mieux que moi vous en parler.)

A partir de cet âge charnière, nous recevons par courrier l’invitation à nous rendre chez un radiologue agréé.

Ce dernier en plus de la mammographie va également pratiquer une palpation.

Ces examens sont bien évidemment totalement gratuits car pris en charge par la sécurité sociale.

Pourtant et malheureusement en France moins d’1 femme sur 2 le font.

C’est le seul moyen d’établir un diagnostic.

Surtout de proposer un traitement qui augmente significativement la détection à un stade précoce et donc la probabilité de guérison.

Ce choix, bien sûr, appartient à chacune de nous.

A aucun moment je ne souhaite vous culpabiliser ou vous obliger à..

SYLVIE ENFIN MOI BLOG BORDEAUX

Mais puisque je vous en parle, autant être honnête et transparente avec vous.

Le 26 juin 2018 à 16h30 ma vie et celle des miens a basculé.

De douleurs de dos en maux de ventre, mon quotidien était devenu un enfer.

J’ai tout d’abord refusé l’évidence, repoussé les rendez-vous médicaux sous de mauvais prétextes…

Jusqu’au jour où j’ai fini par céder et fait réaliser ce scanner tant redouté…

La conclusion et surtout le diagnostic est tombé.

Je suis malade, je souffre d’un adénome carcinome mutant (poumon, vertèbres).

Depuis cette fameuse date, tout est différent.

Vous l’aviez peut-être lu entre les lignes.

Si je dois faire passer un message :

  • Faites-vous dépister, car c’est un cadeau qui nous est fait.

A Jeudi…

By Sylvie, Enfin moi, 18 septembre 2018 Conseil en image, Personal Shopper. Passionnée de mode et d'échanges. Comment vous faire découvrir mon métier ? En animant ce blog mode bien sûr !
  • 86

Sylvie, Enfin moi

Conseil en image, Personal Shopper. Passionnée de mode et d'échanges. Comment vous faire découvrir mon métier ? En animant ce blog mode bien sûr !

86 Comments
  • Slow Down
    7 octobre 2018

    Ma chère Sylvie,

    J’étais passée à côté de ce billet dans ces semaines de rentrée trop chargées. Et je suis admirative devant ton courage, ta sincérité, et toujours cette joie et ce dynamisme qui t’animent malgré cette épreuve.
    On n’imagine pas ce que l’on peut endurer tant qu’on n’y est pas confronté.Je suis de tout coeur avec toi et tes proches et ne peut que t’insuffler de la bienveillance à travers ces quelques lignes, bien peu de chose comparé à ce que tu traverses.
    Je t’embrasse fort

  • Une Porte Sur Deux Continents
    30 septembre 2018

    Ma chère Sylvie, Je découvre à peine tes billets et les précédents, ayant délaissée la toile ces derniers mois suite à d’autres types d’épreuves qui m’ont accablée. Tu es une source d’inspiration pour moi depuis des années. Quand je pense à des êtres lumineux qui rendent ce monde meilleur, tu en fais assurément partie. Je pense donc à toi très fort en t’envoyant des ondes positives, à l’image de celles que tu nous envoies si souvent et qui font un bien fou dans les moments difficiles. Prends bien soin de toi ♥

  • Brigitte Videau
    30 septembre 2018

    Je pense très fort à toi. Je t’ambrasse

  • CLAUDE
    27 septembre 2018

    Il est parfois difficile de trouver des mots…De vous voir toujours positive, à la recherche du beau, de l’original, de nouveautés, on se dit qu’il ne peut rien arriver à une personne si radieuse. A mon tour de vous offrir toute mon énergie pour trouver j’en suis sûr et certain les forces victorieuses. Je vous embrasse.

  • IsaPernot
    26 septembre 2018

    Ma chère Sylvie, je te remercie pour ce partage et je suis touchée à la fois par cette nouvelle et la pudeur avec laquelle tu l’exprimes.J’admire ta force de caractère et le choix que tu fais de profiter de la vie et des tiens. Je t’embrasse très fort.

  • SOPHIE
    25 septembre 2018

    Tous mes voeux de prompt rétablissement .
    je vous embrasse
    Sophie

  • Virginie
    24 septembre 2018

    Bonjours Sylvie, moi auss je fais partie de vos lectrices très silencieuses mais qui apprécie beaucoup votre bonne humeur, votre style et votre philosophie de la vie. En plus nous avons à peu près le même âge, deux beaux garçons et j ai un petit fils de 2ans 1/2. Donc nous avons beaucoup de points communs. Je connais bien Bordeaux étant originaire de La Rochelle même si j habite depuis de très nombreuses années à l étranger. J ai eu un cancer du sein, soigné à Bergonie. Je vous souhaite donc beaucoup de force et de courage et de garder votre positivé attitude qui sera un très gros atout dans votre processus de guérison avec l amour de votre famille et vos amis.
    Bien cordialement

  • Amandine
    20 septembre 2018

    Bonjour Sylvie,

    Il y a quelques années, à la recherche d’un emploi et moralement « désespérée », j’avais pris le clavier (à défaut de la plume !) pour vous demander si vous recherchiez quelqu’un. Ce n’était pas le cas, mais vous aviez répondu à mon email avec une attention toute particulière et des mots simples, sincères et chaleureux, qui m’avaient beaucoup touchés dans cette période difficile de ma vie. Depuis, je vous suis dans l’ombre, toujours en prenant du plaisir à vous lire et à retomber chaque fois amoureuse de notre belle ville !
    J’ai lu votre article et j’ai été touchée par votre annonce, que j’ai ressentie comme faite par une amie alors même que nous ne nous sommes jamais rencontrées… je reprends donc « le clavier » pour vous envoyer toutes les bonnes ondes positives possibles et imaginables, en espérant que cela vous fera autant de bien qu’à moi lorsque vous avez répondu à mon email en cette lointaine (et moralement difficile) journée de 2015 !
    Je vous souhaite le meilleur et toute la force possible pour mener ce combat !

  • Annie
    19 septembre 2018

    Je fais partie de vos lectrices silencieuses. Assidue et attentive aux mots utilisés pour décrire la vie, ses plaisirs de chaque instant auxquels il faut se raccrocher dans les moments difficiles. Mon mari sort de deux années de lutte contre un lymphome et un cancer de la prostate. Il a toujours eu bon moral et a été très bien accompagné dans sa maladie par une équipe soignante sensationnelle. Je vous souhaite un tel accompagnement. Gardez le moral, profitez et prenez soin de vous. Courage

  • Regine
    19 septembre 2018

    Quelle belle énergie vous nous envoyez au quotidien. Je vous souhaite bon courage face à ce gros pépin et plein d’ondes positives.

  • Mcr
    19 septembre 2018

    Quelle bad new … je suis désolée pour vous. Je vous envoie plein de belles ondes positives, un peu pour vous rendre ces petits bonheurs tant appréciés que nous offrent vos billets ! Allez on ne va pas se laisser aller avec tant de gentilles personnes autour de vous et votre belle famille ! Courage mais vous l avez déjà ! ♡

  • Ninaio
    19 septembre 2018

    Bon ca c’est fait : dans la case emmerdes de la vie vous avez coché une grosse case. Je fait partie des gens stupides qui préférent regarder une vidéo de chat que les dernières nouvelles des faits divers. Et je dois dire que vous faites partie de mes priorités avec peut-être la dure vie du lapin urbain( mais Alain Chabat vient de dire qu’il n’y avait que des obsedés qui pouvez regarder un tel site…haha ) Bref je souhaite juste vous dire que je suis ravie de suivre votre blog et je ne suis certainement pas la seule. j’espère que vous accusez reception de toutes les pensées positives de vos lectrices.

  • Jo Ridee rieuse
    19 septembre 2018

    Temoignage touchant et courageux. Tu sais, à Bordeaux, les équipes soignantes sont très compétentes.
    Chez nous, ce n est pas le cas : pas de dialogue et les appareils tombent en panne. Une de mes amies a dû attendre 15 jours cet été pour poursuivre son traitement. Inadmissible, à notre époque !
    A Bordeaux, les équipes sont geniales.
    Tous nos amis soignés à Bordeaux sont guéris.
    Je pense bien à toi. Bises

  • Hélène DELIENCOURT
    19 septembre 2018

    Bonjour,
    encore un article tout en justesse et sensibilité, merci et bravo pour tous ces articles.
    Effectivement, j’avais pu lire entre les lignes une nouvelle et très belle approche de la vie, je comprends mieux maintenant et je suis vraiment désolée pour vous; je suis de tout coeur avec vous et vous envoie plein d’ondes positives.
    Continuez à profiter de la vie et courage.
    A bientôt, Hélène

  • nicole
    19 septembre 2018

    oui le dépistage est important car les chances de guerisson sont plus grandes. J’ai cru en effet comprendre entre les lignes ma belle et grande amie . j’aie il y a trois ans un problème aux sein après de nombreux examens ce n’étais pas cancéreux mais je dois surveiller régulièrement et tous les six mois. Mon sein n’a plus l’aspect de l’autre c’est pourquoi il est important de se surveiller je t’envoie des milliers de bisous de st jean de Luz

  • Rohnny
    19 septembre 2018

    Et bien dis donc voilà une drôle de nouvelle, je te souhaite beaucoup de courage pour la suite. Je suis 100% d’accord avec toi quand tu parles de dépistage car il y a un peu plus de 2 mois on ma diagnostiquer un cancer de la peau, Mélanome malin, après deux opérations les nouvelles sont rassurante, pas de métastase, juste un contrôle tous les 3 mois pendant 2 ans puis tous les 6 mois a vie et du soleil au compte goute et avec protection 50. Alors OUI, il faut se faire dépister c’est le seul moyen de prendre les devants sur cette saloperie.
    Je te souhaite encore une fois beaucoup de courage et je t’envoie plein d’onde positive.
    Cordialement
    Rohnny

  • Nadia
    19 septembre 2018

    Je lis tjs vos postes avec beaucoup d’attention mais ne commenté jamais. Mais celui là me touche particulièrement ! Pourquoi cette fichue maladie s’en prend-elle presque toujours à des personnes généreuses et touchantes.
    Vous allez sûrement connaître des jours avec et des jours sans. Mais vous semblez être quelqu’un de positif et être aussi très bien entourée. Je vous souhaite le meilleur et vous envoie mes plus affectueuses pensées

  • claude arlette
    18 septembre 2018

    Oh Sylvie ,j’en suis désolée et toutes mes pensées pleines de tendresse t’accompagnent
    Je t’embrasse fort

  • Lts blanc
    18 septembre 2018

    Je n’étais pas venue depuis longtemps et je lis cette dure nouvelle.
    Les traitements ont évolué, gardez courage et surtout l’espoir en attendant. Je vous envoie plein de bonnes ondes.

  • Fleurdelis
    18 septembre 2018

    Je n’ai pas été très présente ces derniers temps mais je sentais un changement dans tes posts. Mais tu es toujours si radieuse, souriante, positive. Je t’ envoie tout plein d’ondes positives er pense fort a toi. Je t’embrasse Sylvie.

  • Louise
    18 septembre 2018

    Bonsoir Sylvie
    Je vous suis depuis 2 ans sans jamais laisser de commentaire et pourtant j’apprécie énormément votre blog, vos conseils, votre générosité….
    Votre article de ce soir m’a émue aux larmes
    J’ai vécu en août 2015, une journée très particulière où soudain un contrôle de routine devient un cauchemar et pourtant je suis toujours là après 5 interventions et un sein en moins.
    Curieusement la vie est plus belle qu’avant. J’apprécie tous les petits bonheurs et vos récents articles ont fait écho en moi.
    Vous trouverez la force. Je pense fort à vous

  • Isabelle
    18 septembre 2018

    Bonsoir,
    Toutes les semaines depuis un bon moment, je vous lis avec plaisir et j’admire votre sourire et vos photos non retouchées.
    Cette annonce est comme la dernière pièce du puzzle, car effectivement il y avait du changement dans vos posts, mais j’aurais préféré que ce ne soit pas cela….
    Je travaille dans le milieu médical et suis complètement POUR tous les dépistages (mammographie, frottis et hemocult)
    faciles et indolores, qui peuvent nous sauver la vie.
    Le moral est essentiel dans la guérison et vous nous avez déjà montré ces dernières semaines que le vôtre était au top.
    Que tous ces messages d’inconnu(e)s bienveillant(e)s vous portent pendant toute la phase de combat contre cette maladie.

  • .Chris.z.collin
    18 septembre 2018

    Bonsoir ,

    Oh comme je suis désolée pour toi..mais sans doute pourras tu être soignée par immunothérapie ..beaucoup moins d’effets secondaires et des résultats très prometteurs..ce que nous avons vécu ici..Courage

  • biba
    18 septembre 2018

    Je suis peinée de ce qui vous arrive.je vous ai trouvé attachante des la connaissance de votre blog auquel je me suis abonnée.Avant de savoir cela je voulais déjà vous écrire pour vous dire que comme vous je suis de la vierge puisque née le 3 septembre.Nous avons des goûts communs et un sens critique du à notre signe astrologique.
    Vous êtes toujours souriante notamment avec votre petit Gaspard.J’espere que vous serez bientôt débarrassée de cette saleté
    Amicalement

  • Poulette
    18 septembre 2018

    Je lis ces mots, et voilà le couperet est à nouveau tombé sur quelqu’un. Pourquoi ai je cette réaction ?parce que je suis en colère et attristée en même temps et je m’interroge car je le constate :dans quel foyer la maladie n’entre t elle pas?? Tous les dépistages se doivent d’être faits bien entendu mais le temps n’est pas donné à tout le monde alors à ce moment là la bataille commence. Cet aveu est très courageux Sylvie car tellement intime, et , oui, nous avons la chance de vivre dans un pays qui offre un système de santé pour lutter et même guérir. Merci pour ce témoignage qui démontre un courage exceptionnel. Mes meilleures pensées t’accompagnent bien que nous ne nous connaissions pas. Bisous

  • Nadinezebreturquoise
    18 septembre 2018

    Comme tu le dis dans ton article, en lisant entre les lignes, on se doutait bien d’un changement. Tu as été la première blogueuse que j’ai suivie, sans m’être abonnée ni jamais avoir fait de commentaire, jusqu’à récemment, où j’ai enfin sauté le pas et fini par m’exprimer sur tes articles et sur IG , toi que j’ai admiré au long de ces dernières années pour ton élégance, ton assurance, ta joie de vivre, ta bonne humeur, ton humour, enfin, la liste est longue… On ne se connaît pas, mais cet après midi, je suis touchée par cette confidence que nous fais ! Sylvie, tu vas te battre contre ce fléau et le vaincre ! C’est à notre tour d’être remplies de gratitude à ton égard, car malade, tu penses encore aux autres.Je t’adresse toutes mes pensées positives et t’embrasse bien fort , courage Sylvie !

  • Brigitte Barthe
    18 septembre 2018

    Très envie de t’envelopper de bienveillance et de douceur.Mais aussi de t’envoyer de la force, même si tu en as en toi…Tu es une battante et ton optimisme rayonner minute après minute, jour après jour, mois après mois…pendant des années et des années encore.Je t’embrasse

  • Chabosseau
    18 septembre 2018

    Chère Sylvie restez confiante et faites confiance aux médecins c’est leur boulot ils sont la pour vous soigner. Le reste vous appartient… garder le moral se faire du bien prendre le temps pour soi , un maximum de choses positives en famille, avec des amis, la nature, je vous embrasse. Isa.

  • Karine
    18 septembre 2018

    Oh Sylvie je t’envoie tout mon courage. Je suis très touchée par tes mots toujours plein d’altruisme et très pudiques.
    J’espère que les médecins sauront trouver les traitements les plus pertinents et efficaces.
    Je t’embrasse très fort.

  • evelyne
    18 septembre 2018

    Une très belle pensée affectueuse pour toi Sylvie. Biz

  • solange
    18 septembre 2018

    Je t’envoie plein d’énergie et d’ondes positives Sylvie, je ne pensais pas que tu sois malade à te voir toujours avec ton sourire éclatant! tu es une battante tu vas vaincre cette saleté de maladie et tu es très bien entourée,
    De très très gros bisous

  • mary.hervy.fevrier
    18 septembre 2018

    Oui il faut faire les dépistages c’est indispensable même si hélas certains cancers ne présentent pas ou peu de symptômes. Nous c’est mi-août que notre vie a basculé, mon mari a un cancer du côlon, il n’avait pas de problèmes particuliers. Il démarre 5 semaines de radiothérapie et chimio le 10 octobre et le temps est bien long entre l’annonce du diagnostic et le début du traitement. Je pense bien à toi également et à tous ceux concernés qui sont hélas de plus en plus nombreux. Bon courage !

  • VALERIE
    18 septembre 2018

    Chère Sylvie, on ne se connait pas, mais aujourd’hui je suis touchée comme si vous étiez une amie proche…je sentais quelque chose à travers vos posts sans imaginer…Mais vous êtes positive et combattante, la vie est souvent belle, et votre sourire votre plus belle arme ! Merci pour la confiance que vous accordez à vos lecteurs par cette confidence. Vous avez toujours eu ce côté naturel, non retouché, et c’est ce qui vous rend belle ; MERCI et surtout continuez !
    Amitiés.

  • christine
    18 septembre 2018

    Etant un sujet à risque, je suis suivie depuis l’âge de mes 30 ans.
    Et prends soin de toi, on ne le dis jamais assez ( ma boulangère est décédée dans la nuit de samedi à dimanche) Elle avait un cancer. avec la saison, elle a oublié sa douleur et bossez jusqu’à épuisement.

  • Baldisser Claudine
    18 septembre 2018

    Bonjour Sylvie! Chaque semaine je vous lis et ne mets jamais de commentaire.Mais aujourd’hui je veux vous dire que vous êtes une belle personne, vous aimez les autres et vous êtes courageuse :cet article en est la preuve.
    Pensées amicales. Claudine

  • Béa
    18 septembre 2018

    Très beau post, plein de courage !

  • Laura
    18 septembre 2018

    Ayant eu 40 ans cette année, ma gynécologue, qui a elle même cet âge, m’a prescrit ma première mammographie en me disant qu’il n’y a pas vraiment d’âge pour se faire contrôler ! Elle a raison.
    Cela fait un moment que je te suis et tes écrits sont toujours bienveillants, ça me touche ce qui t’arrive. Tu es positive et surtout courageuse, je suis tout cœur avec toi même si nous ne nous connaissons pas. Pleins de bisous

  • matchingpoints
    18 septembre 2018

    Votre témoignage très touchant va peut-être sensibiliser les femmes qui ne se font pas suivre !
    Bien sûr, nous avons compris que quelque chose s’était passé, cet hymne à la vie, ce sentiment de gratitude !
    Gardez cet optimisme, merci pour votre franchisse

  • Sissi
    18 septembre 2018

    Sylvie, je pense fort à vous. Je vous sais bien entourée et vous avez besoin d’être très soutenue dans ces moments difficiles qui demandent un grand courage. Je suis aussi avec vous de tout cœur. Bises.

  • Lou
    18 septembre 2018

    Tu sais ce que j’en pense…et pour y être passée je sais ce que cela peut être.
    Je t’envoie plein d’ondes positive. Hâte de te voir demain.
    Gros baisers

  • Soa
    18 septembre 2018

    Sylvie, on te remercie de ton courage et ta bienveillance, car courage il t’en a fallu pour parler ici de cette maladie, et de la bienveillance tu en as à revendre car à travers ce que tu endures tu penses aussi à nous en nous incitant à faire ce dépistage ! Nous sommes de tout coeur avec toi par la pensée, le coeur et les prières ! Gros gros bisous ma belle et on ne te remerciera jamais assez de ta bonté et ta bienveillance !

  • nadine pavard
    18 septembre 2018

    Je viens de tomber sur une statistique qui dit que le risque de développer le cancer du sein augmente de 80% à à partir de 50 ans ! Je t’envoie plein d’énergie pour affronter les soins et conserver ta positive attitude. Bises.

  • Sandra
    18 septembre 2018

    De tout cœur avec vous .

  • Mireille
    18 septembre 2018

    Coucou Sylvie, Tu sais que je ne commente pas souvent les posts. Cela étant c’est un sujet qui ne me laisse certainement pas indifférente comme tu l’as peut-être lu ou ressenti dans mes posts.Je me fais dépistée régulièrement. C’est aujourd’hui un acte quasi banal et il est dommage de devoir encore le rappeler. Plein de bises et de courage.

  • Corinne
    18 septembre 2018

    Bonjour Sylvie, tu as le courage de parler de ta maladie et je t’envoie des ondes positives.Ton énergie et le soutien de tes proches seront des éléments essentiels dans ta guérison. Je me fais dépister tous les deux ans et à chaque fois j’ai une trouille terrible mais c’est important.Belle journée

  • Janachète
    18 septembre 2018

    Ton témoignage est très touchant d’autant que tu m’avais secrètement parlé de ta maladie quand on s’est rencontrées.
    Tu es une femme courageuse et extraordinaire car tu gardes toujours ta pêche et ton sourire .
    Alors oui il faut se faire dépister ! Et comme je l’ai dit à Corinne j’ai des antécédents familiaux côté de mes tantes maternelles alors je suis suivie de près chaque année.
    Prends soin de toi ma Sylvie .
    Je t’embrasse

  • Anne
    18 septembre 2018

    Courage et volonté,ce dont vous ne manquez pas , j’en suis sure ,je vous embrasse

  • Pimprenelle
    18 septembre 2018

    Je suis suivie depuis plus de 14 ans et même si ce n’est pas agréable et même si on a à chaque fois une peur bleue avant jusqu’aux résultats, je persiste et signe ! On a qu’une seule vie ! Je te souhaite beaucoup de courage ! Prends bien soin de toi !
    Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les derniers articles
Suivez-nous
Archives
Partenaires

Découvrez mon dressing en ligne chezDressing Enfin Moi Micolet

Mes chaussures sont chez SpartooSpartoo

Blog créé parCréation de sites web à Bordeaux