Nicolas Florian répond à mes questions !

10 Partages
10
0
0
0

Nicolas Florian répond à mes questions !

NICOLAS FLORIAN MAIRE DE BORDEAUX

Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir et l’immense fierté de partager avec vous un entretien passionnant avec le maire de Bordeaux, Nicolas Florian.

Il m’a reçu avec deux de ses conseillers en communication dans son bureau du Palais Rohan.

Ils insistent: Pas de contraintes, ni de sujets à éviter !

J’ai eu une liberté totale dans le choix des thèmes que nous avons abordé.

Pour préparer cette longue et belle interview, je me suis servie des contributions de 1000 personnes et des thématiques qui les interpellent sur l’avenir de notre magnifique ville de Bordeaux.

J’insiste beaucoup sur la durée de mon entretien car notre maire a une ville de 256 000 habitants à gérer…

NICOLAS FLORIAN MAIRE DE BORDEAUX

Nicolas Florian répond à mes questions !
1° Sécurité & Propreté

Depuis quelques années, le nombre d’agents de police municipale a diminué sur le centre ville afin d’être déployés sur d’autres secteurs, laissant malheureusement s’installer l’incivilité et le manque de responsabilité citoyenne.

Le problème est surtout là ! Cela se joue au niveau individuel.

Par exemple, beaucoup râlent et se plaignent des déjections canines qui envahissent nos trottoirs, mais si chaque propriétaire de chien emportait en même temps que la bête des sachets, Bordeaux ne serait-il pas plus propre ? Doit-on on en arriver au rappel de la loi ou au blâme pour responsabiliser les gens ?

Autre exemple, un service d’encombrant peut passer sur simple appel pour récupérer ce dont vous voulez vous débarrasser.

Alors pourquoi encombrer les trottoirs, les prenant pour des poubelles ?

Et surtout, pourquoi toujours attendre que les choses soient réglées par d’autres ?

Prenons enfin conscience que nous sommes les acteurs du bien-être de nos villes !

En ce qui concerne les déplacements en ville, lorsque vous descendez de votre vélo, ou de votre trottinette, ou de votre voiture, vous redevenez un piéton.

Peut-être même un de ceux qui pestent contre ce vélo qui a manqué vous renverser, ou bien contre cette voiture qui vous empêche de passer avec la poussette du petit dernier. La liste des incivilité est longue.

Nous avons le pouvoir d’agir individuellement pour le bien de tous.

Autre gros chantier évoqué par Nicolas Florian, parvenir au “zéro déchets” à l’horizon 2026 en passant d’un modèle d’économie linéaire (Extraire, Fabriquer, Consommer puis Jeter) à une économie dite circulaire.

L’idée de ce mode de fonctionnement économique est de limiter l’utilisation des ressources ainsi que la production de déchets, en favorisant le recyclage et une utilisation durable des biens et des services.

2° Encourager le « déplacement vert »

De nouveaux projets comme Car Express, un service de bus qui reliera toute la journée certaines villes autour de la métropole bordelaise au centre ville de Bordeaux. Ou un RER qui assurera un transport rapide dans l’agglomération bordelaise.

Pour le tram, après l’ouverture réussie de la ligne D, il réfléchit à l’installation d’une signalétique lumineuse sur les bornes du tramway indiquant le temps de marche entre 2 stations.

le but: désengorger les rames et donner envie aux gens de descendre un ou deux arrêts avant !

Tout ces moyens sont bons pour réduire davantage la circulation en ville, et encourager l’activité physique, notamment la marche ou le vélo. D’ailleurs, il me précise que nous sommes déjà de gros marcheurs depuis longtemps. Mode de déplacement de 36% des bordelais en 2010 et 42% aujourd’hui.

Le vélo est passé de 8 à 15% de part d’usage en 10 ans !

Un moyen agréable de rejoindre l’un des nouveaux pontons prés de la Garonne qu’envisage de developper Nicolas que j’aborde sur le point suivant.

NICOLAS FLORIAN MAIRE DE BORDEAUX

3° Se réapproprier le fleuve en créant une logistique urbaine !

Faire naitre une véritable navigation sur la Garonne, créer des lignes passagers par exemple entre Bégles ou Blanquefort vers le Centre ville.

Créer des franchissements longitudinaux qui n’existent pas encore.

Developper le BatCub pour les touristes et surtout pour améliorer le quotidien des bordelais en créant un plan d’aménagement.

Il souhaite construire 9 pontons et 1 jetée sur le fleuve afin de créer un réseau dans lequel la durée de trajet n’excédera pas 4 minutes entre 2 points.

Pour cela, il faudra du personnel à quais pour aider les gens à la montée et à la descente.

Le fleuve deviendrait un outil de desserte et comme il sera performant, il sera utilisé !

4° Des logements abordables

Mais pas forcément hors de la ville !

Il va négocier avec les promoteurs dans les secteurs ou la ville détient du foncier afin d’imposer un prix de sortie ne dépassant pas 3000€ le m2 !

Quand vous savez qu’en 10 ans le prix moyen au m2 est passé de 2500€ à 4500€, beau challenge.

Tout est possible quand nos dirigeants le souhaitent vraiment.

Par exemple, la part d’usage de la voiture en centre ville est passé de 50 à 27%  dans la même période grâce à la politique de Chaban-Delmas et Juppé et leur désir de rendre le centre ville piéton.

Pourquoi s’embêter avec la voiture en ville lorsqu’Easy Park parking en extérieur nous propose la journée à 1€ !

Ce qui permet de désengorger les parkings, et laisser des places aux touristes et aux personnes venues pour faire des courses en ville !

NICOLAS FLORIAN MAIRE DE BORDEAUX

5° Adopte un senior !

Pour éviter l’isolement, il souhaite encourager les jeunes à aider les personnes âgées.

Par exemple, faire les courses avec eux, venir leur rendre visite, prendre le thé, ou simplement leur tenir compagnie.

En fait, il souhaite créer un lien intergénérationnel bienveillant et positif qui va aider les jeunes comme les seniors !

Du reste, ce sera sa grande cause municipale pour les 5 ans à venir : lutter contre l’isolement et pas forcément que des personnes qui sont dans l’exclusion et dans la précarité.

Par exemple, créer une association afin d’aider les étudiants à trouver un logement chez des séniors qui vivent seul et qui possèdent une chambre libre.

Encore du lien social…

Vous êtes nombreux à attendre l’ouverture de l’atelier des lumières dans la base sous marine (dont moi !)

Savez-vous que Nicolas Florian fait aménager le plus grand jardin potager suspendu sur son toit ?

Un poumon de plus dans la ville.

Certains se plaignent de la minéralisation de la ville.

Mais avant de critiquer ont-ils réfléchi aux contraintes ? Fabien Robert vous en parle et vous les explique clairement.

Et oui, on ne peut pas planter des arbres partout, le hors-sol est souvent la seule solution !

Contrairement à la Place Gambetta qui va retrouver 65 arbres à la Place des 38 avant les travaux !

NICOLAS FLORIAN MAIRE DE BORDEAUX

6° Autres projets importants en cours

Créer dans les maisons de quartier des ateliers pour les enfants par exemple. Des écoles de musique, de théâtre, car pour l’instant il n’y a que le conservatoire de musique et des lieux élitistes.

Pensons à nos petits artistes.

Il veut également faciliter la création de lieux qui seraient comme “des hôtels d’entreprises”

Car il y a un vide,  lorsque l’entrepreneur quitte la pépinière d’entreprise qui l’a fait naitre et grandir, il doit trouver des locaux, et le prix de l’immobilier est souvent  trop élevé.

MAIRIE DE BORDEAUX

 

7° L’homme en quelques mots

Pour ceux et celles qui ne connaissent ni Bordeaux ni notre maire…

Nicolas Florian est né à Marmande, à quelques kilomètres de Bordeaux le 29 mars 1969.

Il a fait ses études et toute sa carrière professionnelle et politique à Bordeaux (suivez le lien sur son nom, vous trouverez sa biographie)

Il en connait tous les besoins  !

Par dessus tout, cet homme est profondément humain, attentif et à l’écoute des autres.

Je ne le connaissais pas et suis allée à sa rencontre sans idées préconçues !

Pas un moment il ne m’a été demandé d’envoyer mon article avant que je le diffuse, ce qui est pour moi un gage d’honnêteté total.

Je remercie les chargées de communication et la maire de quartier Laurence Dessertine qui m’ont donné cette chance incroyable d’échanger sans filtre avec un homme de valeur et de conviction.

MAIRIE DE BORDEAUX

A très vite…

10 Partages
24 commentaires
    1. Bonjour Vita, j’ai fait cet interview car j’ai été invité à rencontrer le maire dans son bureau sans aucun contrôle du service de presse ni questions interdites
      Je ne suis pas journaliste donc pas appelé à en refaire.
      Merci de votre commentaire

  1. Bonjour Sylvie, merci pour cet article, j’habite Bordeaux et je ne le connaissais pas, c’est très intéressant ta présentation et je vais regarder les liens que tu nous as mis. Bonne continuation.

  2. Bonjour Sylvie, merci pour cet article qui nous donne une vision des projets de notre maire. Je trouve que c’est une chance d’avoir pu le rencontrer et lui poser ces question librement. Je en savais pas qu’il y avait des parkings à ce tarif là ! Cela dit, depuis Caudéran je ne viens jamais en voiture au centre privilégiant la marche ou le vélo. Son projet pour les seniors est encourageant quand on sait que nous vivons de plus en plus vieux. Bonne journée Sylvie. Hélène R

  3. Merci Sylvie pour cet article. Les français se méfient trop de leurs élus qui sont pourtant majoritairement des personnes dévouées à l’amélioration des conditions de vie pour tous.
    Mais il est tellement plus facile de critiquer que d’agir…. alors bravo Monsieur le Maire pour votre engagement et faites pour le mieux, vous avez de bonnes idées (le grand contournement ??).

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi, râler et critiquer ne nous fera pas avancer
      J’ai oublié de lui en parler
      Mais je vais envoyer la question à son service
      Oui il a d’excellentes idées pour notre bien-être et bien-vivre

  4. Bonjour,
    Article intéressant.
    Mais, si près de l’échéance des municipales, ça fait un peu, comment dire… promotion, non?
    Je précise que je ne suis pas concernée car n’habitant pas Bordeaux.
    Je vous préfère de loin dans vos articles mode, santé, vie….
    Bonne fin de journée !

    1. Bonjour Odile cet article est important pour moi car il donne la possibilité à ceux qui ne vont pas aux réunions publiques de connaitre les projets et le programme du maire actuel
      J’ai découvert Nicolas Florian lors de cet entretien
      Merci Odile, j’aborde rarement des sujets de société sur ce blog pourtant jr m’y intéresse beaucoup
      Belle fin de journée

      1. Hello Sylvie,
        Merci pour ta réponse mais par exemple pour le sujet des déjections canines je ne vois pas de solutions proposées.
        S’il s’agit d’un simple rappel à la loi,, j’appelle cela de l’inertie parce que Mr le Maire sait très bien que ça ne servira à rien.
        Crois moi la pédagogie avec ceux que j’appelle les porcs c’est juste pisser dans un violon.
        Bises.

  5. Coucou Sylvie,
    Merci pour ce bel article très intéressant et surtout rempli d’espoir d’amélioration pour cette belle ville que j’aime tant.
    Ce sont de belles idées qui rejoignent mes préoccupations, toutefois je crains qu’il soit difficile de rendre plus accessible l’accès aux logements 😉 en tout cas, j’espère que les choses évolueront dans le bon sens pour garder Bordeaux vivante -comme on l’aime.
    Refaire vivre le fleuve, j’adorerais !
    Je te félicite pour ce bon travail et t’embrasse.
    Sylvaine

    1. Bonjour Sylvaine il a tout prévu pour l’accès aux logements comme je l’ai écrit sur mon article cela se fera sur du foncier appartenant à la ville le prix sera défini avant la signature de l’acte avec les partenaires
      Tu sais quand je suis arrivée dans le centre ville il y a maintenant presque 40 ans le centre ville n’interessait strictement personne, les banlieues étaient plus recherchées
      Et pour le reste c’est déjà en marche
      Gros bisous

  6. Hello ma belle, merci pour cet article, bonne idée pour le fleuve. On tend vers des villes plus responsables de leur environnement, après, il faut que chacune se responsabilise un tant soi peu. Belle semaine à toi. Je t’embrasse.

    1. Cc Sylvie,
      Je vois beaucoup de questions mais pas de réponses concrètes.
      Quelles seront les suites données à tout ce questionnement pour corriger ces problèmes et éviter que la qualité de vie ne continue à se dégrader?
      Quel est ton rôle après cet interview?
      Bonne journée. M

      1. Bonjour Martine, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Il a répondu mes questions de manière concrète mon article est son programme pour son nouveau mandat s’il est élu
        Le zéro déchets par exemple il veut transformer le systéme actuel: économie linéaire à une économie circulaire comme Roubaix, Milan, Parme….Relis l’article tu verras sous mes questions en foncés il ya ses réponses détaillées pour l’amélioration de Bordeaux entre autre en matière de respect de l’environnement
        Mon rôle ? lui faire passer vos questions et vos attentes
        Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *